Association laïque des amis de Pierre BRIZON

Les buts de l’Association

L’Association Laïque des Amis de Pierre Brizon et des Monuments Pacifistes et Républicains de l’Allier a pour but, d’une part de faire connaître le rôle historique de Pierre Brizon, député de l’Allier, grande figure du pacifisme militant, rédacteur du Manifeste de Kienthal, un des 3 députés français à refuser de voter les crédits de guerre ; d’autre part de recenser, protéger et faire connaître les monuments pacifistes, antimilitaristes et républicains de l’Allier ; et enfin d’associer à ce travail de mémoire le combat actuel pour perpétuer le message de paix et de concorde entre les peuples par le refus de la guerre et la propagation de l’internationalisme. [extraits des statuts]

Présentation de Pierre Brizon

né en 1878 dans une famille de petits paysans de l’Allier, brillant élève sorti de l’Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud, professeur d’Ecoles Normales d’instituteurs, puis des Ecoles Nationales Professionnelles, journaliste, essayiste et écrivain, élu député de l’Allier en 1910, réélu en 1914, maire de Franchesse, défenseur des métayers pauvres.

Rompant avec l’Union Sacrée en 1916, il participe, avec 2 autres députés socialistes, J.P. Raffin-Dugens et A. Blanc, à la conférence internationale socialiste de Kienthal dont il fut le rédacteur du Manifeste Aux peuples qu’on ruine et qu’on tue ! De retour de Kienthal, Brizon, en conformité avec ses convictions pacifistes, mène une intense campagne pour que soit mis fin à l’hécatombe : par son activité parlementaire, par son refus historique de voter les crédits de guerre le 24 juin 1916 et par son talent de propagandiste en publiant le journal pacifiste La Vague qui aura un important tirage, l’engagement de Brizon rencontrera un écho considérable. Pierre Brizon meurt brutalement des suites d’une opération en 1923.

Les activités de l’Association

À Franchesse, tous les ans autour du 24 juin, date d’un discours historique de Pierre Brizon, rassemblement et assemblée générale des adhérents.

À Rocles, chaque année autour du 11 novembre, devant le monument aux morts pacifiste de la commune où un buste d’enfant proclame « Apprenons à supprimer le guerre », grand rassemblement, avec de nombreux élus et associations, contre les guerres d’hier et d’aujourd’hui.

Rassemblements ou différentes initiatives autour des autres monuments pacifistes (Commentry, Néris, Meillard, Saint-Plaisir, Saint-Félix, Montcombroux-les-Mines …) et républicains (Vichy, Cusset, Saint-Nicolas-des-Biefs …) de l’Allier.

Un bulletin est édité annuellement, une exposition peut être présentée, des conférences peuvent être organisées.

 

 Président : M. Olivier MATHIEU
 Tél. : 06.08.72.58.14
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

Amis Pierre Brizon 2021 Cotisation

Ce site Web utilise des cookies nécessaires à son fonctionnement et nécessaires pour atteindre les objectifs illustrés dans la politique de confidentialité. En acceptant ceci ou en continuant à naviguer, vous acceptez notre politique de confidentialité.